Jouer avec Wikipédia

En plus d’être un puits de connaissance inestimable, Wikipedia inspire les créatifs et les apprentis game designers qui s’appuient sur l’encyclopédie pour créer de petites applications ludiques, voire de véritables jeux. L’architecture technique de l’encyclopédie, à travers son API, permet en effet de se connecter facilement aux données des articles et de les exploiter. Je compile ici ceux qui me semblent les plus pertinents, mais n’hésitez pas à en proposer d’autres !

 

The Wiki Game

C’est sans doute le plus célèbre des jeux Wikipedia. il s’agit dans l’ensemble d’aller d’un article donné à un autre article donné en un minimum de temps et « via hypertexte », de lien en lien. Il existe de nombreuses variantes et de nombreux sites pour s’exercer, mais le plus complet est sans doute The Wiki Game, qui réunit la plupart des variantes dans une interface de bonne facture.

Voir aussi : Wikington crescent, Six degrees of Wikipedia, wikispeedia, ou WikiGame et Wiki Game pour les utilisateurs d’Android.

Les Gregory Brothers, youtubeurs de génie, filment leurs sessions de wiki gaming. Intitulées Wikiwars, les vidéos valent le détour.

 

Catfishing

Un jeu tout simple qui consiste à deviner l’article Wikipedia concerné à partir d’une sélection d’indices. Comme souvent avec Wikipedia, nous sommes ici dans le monde du texte et des idées, sur des applications développées rapidement en pro bono : le travail graphique est inexistant. (Ce qui donne un petit charme à l’objet malgré tout.)

Catfishing wikipedia Scalde

 

Wikipedia: The text adventure

Du même auteur, ce jeu dont j’ai deja parlé propose une exploration des articles Wikipedia à partir de leur géolocalisation. On avance ainsi de point d’intérêt en point d’intérêt, ce qui permet d’imaginer toutes sortes de quêtes ou simplement de se cultiver par sérendipité ! Là aussi, le traitement est « vintage » avec une mention pour les illustrations pixelisées automatiquement.

Wikipedia text adventure scalde

 

Wikidistrict

Wikidistrict n’est pas à proprement parler un jeu. Il s’agit plutôt d’une petit application qui permet de découvrir des liens cachés entre deux items sur Wikipedia. On découvre ainsi que Steven Seagal fait le lien entre le Dalaï Lama et Vladimir Poutine. Enrichissant !

wikidistrict wikipedia scalde

 

Wikidata Game

Côté édition de l’encyclopédie, on a également mis en place des mécaniques ludiques pour favoriser les améliorations de Wikipedia. Wikidata propose toute une série de jeux qui permettent d’étoffer les pages et de régler des problèmes à destination des éditeurs. Pas très stimulant malgré le bel effort !

Voir aussi le Wikipédia Drinking game pour les soirées entre éditeurs.

Wikidata wikipedia scalde

 

Wikipedia The Game About Everything

Enfin, pour ceux qui souhaitent sortir du support numérique, il existe un jeu de plateau Wikipedia. Il propose des questions de type Trivial Pursuit, mais également des quiz sur la popularité des pages et d’autres petits jeux. Un objet destiné aux fans !

Partager :
Scalde

Scalde

Scalde en périphrases : Journal quotidien de l'écriture digitale. Veille commentée sur le texte numérique. Micro-média nommé d'après les poètes nordiques.

Laisser un commentaire