Le robot de Sōseki Natsume donnera des cours de littérature

Les japonais sont friands de robotique, ils sont également un peuple riche de littérature. Vous voyez où je veux en venir ? Oui, exactement, un monument des lettres japonaises devrait revoir le jour sous la forme d’un robot. Il s’agit de Sōseki Natsume, auteur de Je suis un chat et figure de la transition vers la modernité du Japon de l’ère Meiji. L’homme est si important qu’il s’invite sur certaines versions du billet de 1000 Yens.

Mais revenons-en à nos robots… Comme l’indique Livre Hebdo, cette résurrection fêtera l’anniversaire de la mort de Sōseki Natsume, décédé en 1916. Il donnera des cours à l’Université de Nishogakusha, dans laquelle il étudiait de son vivant. Pour construire la réplique, trois étapes majeures sont envisagées par le petit-fils de Sōseki et Hiroshi Ishiguro, célèbre roboticien, tous deux à l’origine du projet. Ils commenceront par réunir des montagnes de données sur l’écrivain, passeront ensuite à l’étape algorithmique pour donner un semblant d’intelligence au robot, puis reconstitueront l’enveloppe corporelle du défunt grâce au scan 3D d’un masque mortuaire !

Une initiative qui n’est pas sans rappeler le robot japonais qui voulait écrire des romans !

 

Soseki Natsume Scalde masque mortuaire 3D
Le scan 3D du masque mortuaire – Asahi Shimbun
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pour aller plus loin